En 2009, de nouvelles Universités Populaires de Parents sont créés

Elles constituent une seconde « génération » d’UPP, en France et en Europe.

Les thèmes des recherches portées par ces UPP sont :

Upp griggy 3 bis

La transmission de valeurs

Angers : Les enfants et les écrans : fatalité ou éducation… ?

Avranches : Les valeurs et la famille

Le Portel : De l’autoritarisme à l’autorité, des pratiques en évolution

Serres : La transmission de valeurs : entre famille et société

upp affiche

L’image des quartiers

Chambéry : Lorsque les parents s’engagent…

Saint-Priest : Les représentations des quartiers populaires de banlieue

Villeurbanne : L’image des quartiers populaires : mythe véhiculé ? Réalité vécue ?

Grigny

L’école

Grigny-Viry : La réussite scolaire des enfants de milieu populaire

La co éducation

La Rochelle : La rencontre éducative entre parent – enfant – professionnels.

Nice : Voyage au centre des valeurs

La seconde « génération » d’UPP  s’est développée partout en France

  • Angers (Maine et Loire)
  • Avranches (Manche)
  • Chambéry (Savoie)
  • La Rochelle (Charente-Maritime)
  • Le Portel (Pas-de-Calais)
  • Nice (Alpes-Maritimes)
  • Saint Priest (Rhône)
  • Serres (Hautes-Alpes)
  • Villeurbanne (Rhône)
  • Viry-Grigny (Essonne)
  • quatre UPP sont créées à Berlin ; six en Belgique flamande et une à Bruxelles.

A LIRE AUSSI :

Les recherches de toutes les UPP sont présentées dans un coffret publié par l’Acepp en 2013 « La parentalités en questions ». Les résultats sont présentés aux députés européens lors de colloques : au Parlement européen à Bruxelles en mars 2012 et, en janvier 2013, à la Cité Internationale universitaire.