Pourquoi les UPP ?

Au début des années 2000, la parentalité est au-devant de la scène. Des experts très divers, philosophes, psychologues, sociologues – mais aussi des politiques – cherchent à définir ce qu’est la parentalité, et aussi parfois ce qu’on pourrait attendre des parents. Qu’est-ce qu’être parent ? Comment les parents doivent-ils assurer leur rôle ?

 Les messages envoyés par les médias étaient peu nuancés en fonction du contexte de vie des parents et des enfants, de la diversité des pratiques et des histoires de vie. Dès lors, le risque était de mettre en avant certaines pratiques éducatives, voire même un modèle de « bon » parent, invalidant ceux qui, pour diverses raisons, avaient des pratiques qui en étaient éloignées.

upp groupe

Comment donner la parole aux parents ? Comment changer le regard porté sur eux ? Comment faire reconnaitre leurs savoirs ?

Pour l’ACEPP,  les parents, premiers intéressés étaient totalement absents du débat. Leur point de vue, notamment celui des parents des quartiers populaires, restait inaudible, invisible. Leurs pratiques éducatives et leurs projets, aussi.

Dès lors, notre préoccupation a été de chercher à savoir comment donner la parole aux parents ? Comment leur permettre d’apporter leur point de vue, leur «perspective » sur la parentalité ? Comment changer le regard porté sur les parents ? Comment faire reconnaître leurs savoirs ? C’est dans ce contexte que l’idée des UPP est née.

Que sont les UPP ?

Les Universités Populaires de Parents sont des groupes de parents qui, avec l’aide d’un animateur et avec le soutien méthodologique d’un universitaire, mènent une recherche sur un thème qu’ils choisissent en lien avec la parentalité. Ils mettent alors leur travail en débat avec d’autres acteurs : des professionnels, des institutions, des politiques, pour croiser les points de vue et construire du dialogue afin de construire ensemble des actions citoyennes.

Les objectifs des UPP

Les Universités Populaires de Parents ont pour objectifs de :

  • donner la parole aux parents,
  • permettre un changement de regard des institutions sur les parents et des parents sur les institutions,
  • engager des coopérations entre eux, tant sur des projets concrets que sur des politiques et dispositifs éducatifs.

Il s’agit ainsi de qualifier et de légitimer leurs savoirs, pour qu’ils puissent ensuite croiser leur réflexion avec d’autres acteurs (enseignants, travailleurs sociaux, autres parents, élus…) afin de rechercher ensemble comment améliorer la vie quotidienne des enfants et de leurs parents.

Présentation des UPP 

Témoignages de parents et de professionnels – 2012 – 2’20